Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:30

Le 13 septembre nous avons continué notre route vers le sud.

 

CARTE ushuaia

 

Nous avons fait un détour pour visiter la réserve naturelle du Rio Deseado. Le village est sympatique et la réserve superbe faite de canions, de pistes poussiéreuses et périlleuses, avec des vues magnifiques sur le rio et ses petites iles. Malheureusement, nous sommes arrivés trop tôt pour voir les pingouins qui doivent arriver d’ici la fin du mois. Nous sommes restés 3 nuit et 2 jours ici, à explorer les recoins de la réserve (+ les démarches habituelles : courses, internet, linge etc….).
 

15 septembre 2012 (41)'

paysages rio deseado
La circulation sur les pistes depuis le début du voyage a bien abimé l’évacuation des eaux usées, du coup, on a aussi acheté de quoi réparer et faire un système plus solide qui puisse résister aux projections de pierres sur les prochaines pistes.
Nous avons fait des festins d’empanadas qui sont une spécialité succulente du pays. Des petits chaussons cuits dans l’huile ou au four et fourrés de viande, poulet ou jambon-fromage.
 
montage empanadas
Le 16 septembre, nous avons pris la direction d’un autre lieu où observer du bois pétrifié : Monument Natural Bosque Petrificado. Il s’agit d’un des parcs nationaux de l’Argentine. La zone était le lieu d’une activité volcanique très importante dans des temps anciens. Au-delà, des bois pétrifiés, ont été retrouvés ici plein de fossiles, quelques objets préhistoriques (embouts de flèches etc….). Quand nous avons quitté la route principale et pris la piste y conduisant, nous avons été, encore une fois, émerveillés par le paysage : un relief et des couleurs très variées.

 

 paysages MN bosque petrificado
Lors de la balade au milieu des troncs pétrifiés, nous avons pû observer des spécimens énormes de plusieurs 10aines de mètres de long et parfois jusqu’à 2m de diamètres. Leur fossilisation est ici liée au caractère volcanique de la zone. D’ailleurs, on voit très bien le volcan dont les éruptions sont à l’origine du relief que nous contemplons. 

IMGP0143'

 

MN bosque petrificado1

Pour la nuit, nous avons dû seulement franchir la délimitation du parc naturel pour en sortir et avons pû nous installer au cœur de ce paysage, nos premiers voisins étant à 25 km de piste. Un bel endroit perdu dans l’immensité de la nature comme on les aime.

IMGP0209'

 

La halte suivante s’est faite à Puerto San Julian, un petit village que nous avons trouvé sans intérêt malgré son chemin côtier encensé par notre guide touristique. Ici l’air s’est modifié et rafraichi, on sent vraiment qu’il vient du Sud couvert de glace. Heureusement que nous pouvons chauffer confortablement le camping-car et on ne s’en prive pas : alors que le thermomètre avoisine 0° à l’extérieur la nuit, il fait 20° dans notre petit cocon.

Nous avons ensuite retrouvé l’asphalte nous conduisant toujours plus au Sud mais avons trouvé portes closes en arrivant au parc National Monte Leon. Ce dernier est fermé jusqu’au 1er novembre à notre grande déception et cette information ne figurait nulle part. Nous avons passé la nuit sur la Isla Pavon sur le Rio Santa Cruz situé à 30km en amont avant de reprendre la route.

La halte suivante s’est faite à Rio Gallegos et a confirmé notre aversion pour les villes même pas très grandes. Nous y avons profité du wifi de la station service pour planifier une nouvelle rencontre avec nos amis anglais croisés à Valdes. Ils ont fait 800km dans la journée pour nous retrouver lors de notre bivouac suivant dans la reserva provincial Laguna Azul. L’occasion de passer une nouvelle agréable soirée ensemble et pour les enfants, de profiter les uns et des autres. Nous avons fait une balade le lendemain afin de découvrir la laguna azul : un volcan éteint mais magnifique.

 

 laguna azul
 Nous n’avons pas pu rester longtemps à l’extérieur car le vent était terriblement fort et nous malmenait au point que les enfants avaient peur.
En repartant de là, le 21 septembre, nous avons franchi sans encombre la frontière avec le Chili, passage obligatoire pour atteindre Ushuaia (voir le sud sur la carte). Nous avons dû prendre un ferry pour traverser le détroit de Magellan et gagner l’île mythique : la terre de feu… !!!!

Nous avons fait 120km de piste à la nuit tombée sans pouvoir dépasser les 40km/h pour atteindre la frontière Chili/Agentine afin de rentrer à nouveau dans ce beau pays. Nous y avons dormi sur le parking avant de reprendre la route le lendemain après avoir accompli toutes les formalités douanières : dernière ligne « droite » jusqu’à Ushuaia !


Notre dernière étape avant la « fin del mundo » a été Tolhuin, près du lago Fagnano où nous avons été rejoints par Lucy, Jago et leurs enfants (la famille d’anglais avec le gros truck). Le temps y était maussade et il y a avait beaucoup de vent. Il a neigé toute la nuit et les montagnes entourant le lac étaient enneigées. Un très bel endroit !
 arrivée terre de feu
C’est d’ailleurs sous la neige que nous avons effectué les 100 derniers km jusqu’à Ushuaia dans un paysage de montagne impressionnant. Nous avons franchi les portes de la ville le 23 septembre suivis de nos amis anglais. La descente des montagnes pour arriver dans la ville a été très émouvante : le paysage était splendide et nous réalisions que nous arrivions dans la ville la plus australe du monde dont nous avons tant parlé pendant la préparation de notre voyage.

 

arrivée ushuaia

A Ushuaia, nous sommes à seulement 1000km de l'Antarctique. Nous avons passé 5 jours au bout du monde (au sens propre !!) : le beau temps nous a accompagné tout le long  quand nous avons été installés et nous avons profité un max : ski (Noah est monté pour la première fois sur des skis ici !!), batailles de boules de neige, repas et jeux partagés dans le truck de nos amis anglais, grillades, balades dans le parc national Tierra del Fuego, balades dans le glaciar Martial etc….
 
glaciar martial
Lors de nos nuits de bivouac dans le parc national Tierra del Fuego, nous avons rencontré Karine et Sébastien, un couple de jeunes québequois ainsi que José, un jeune espagnol. Ils voyagent comme nous autour de l’Amérique du sud. Nous avons partagé balades, repas et discussions au chaud dans le camping-car (ils voyagent sac au dos/tente). Un vrai régal !!

Le parc national est un endroit magnifique avec des lacs, des forêts et des montagnes enneigées.

 

PN tierra del fuego

 

A notre départ d'Ushuai, nous avons parcouru 7400km depuis le début de notre périple.

Nous allons faire un bout de route avec nos nouveaux amis….mais ça, c'est au prochain épisode !!!



Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 08:54

Actuellement, on arrive assez facilement à obtenir internet et donc on met à jour souvent mais n'en prenez pas trop l'habitude car nous ne sommes pas du tout sûrs de pouvoir tenir le rythme!

 

Comme d'hab' pour commencer, on vous met une carte avec un récap du trajet depuis le début du périple. A vous de comparer avec la précédente pour voir le chemin parcouru depuis la dernière mise à jour du site.

Vous pouvez toujours cliquer sur les photos pour les agrandir même si je ne l'écris plus.

 

CARTE RADA TILI

 

Lors de nos derniers jours à Puerto Piràmides (dans la péninsule de Valdes où nous avons vu les baleines), nous avons fait la connaissance d’une famille anglaise avec 3 enfants du même âge que les nôtres. La marmaille a pris un plaisir fou à jouer ensemble chez les uns, chez les autres. Nous avons partagé 2 soirées et 2 journées très conviviales. Cette famille parcourt les routes d’Amérique du Sud avec un gros truck (sans commune mesure avec Valentin, voir en bas à droite de la photo ci-dessous) depuis janvier, sans limite de durée.  

 

4 septembre 2012 Valdes + anglais

 

En partant de Valdes, nous avons fait halte à Trelew car nous étions invités chez des gens rencontrés dans la péninsule. Ils étaient en camping-car et nous avaient indiqué leur bivouac préféré où nous avons dormi presque toutes les nuits pendant notre séjour à Valdes. Nous avons été accueillis comme des princes chez Adriana, Emilio et Juan, leur fils de 9 ans. Nous avons eu droit à une grillade traditionnelle succulente, plein de conseils, de bons tuyaux et de la chaleur humaine. Nous avons échangé sur nos traditions respectives. Nous avons pu profiter de leur connexion internet, faire une lessive, nous doucher etc… Nos amis nous ont été d’une grande aide pour contracter une assurance pour Valentin pour tout le Mercosur car la nôtre s’arrêtait bientôt. Nos nouveaux amis seront les bienvenus en France quand nous serons rentrés et nous les reverrons peut-être du côté d’Esquel (côté cordillère). 

 

montage Emilio adrina

 

Avant de se quitter, ils nous ont indiqué un endroit qu’ils adorent : la isla Escondida à 50 km de piste de Trelew. Nous y avons passé une nuit et une journée en reprenant la route. Un vrai régal, un bel endroit (malgré les détritus qui jonchent le sol) et des éléphants de mer sauvages sur la plage. Nous avons pû approcher, à quelques centimètres, ces animaux que nous voyions pour la première fois. Merci à Adriana et Emilio pour ce bon tuyau. Nous avons eu la chance d’arriver juste après la naissance de 2 bébés, une merveille….

 

06 09 12 (65)

 

montage éléphants de mer

 

 

Nous avons ensuite repris la route en direction du sud, on vous passe les détails des quelques jours qui se sont écoulés avant qu’on arrive à Sarmiento : de la piste (et de la poussière !!), de la route et rien de bien intéressant. Le paysage qui conduit à cette ville est fait de collines et de centaines de derricks qui pompent le pétrole. Nous ne nous attendions pas à ça ici et contrairement à ce qu’on pourrait penser, cela ne gâche pas le paysage.
 

IMGP9249-.jpg

 

A Sarmiento, nous avons bivouaqué 3 nuits : 1 sur le parking de la station-service, les 2 autres au camping où nous avons fait des grillades.
Nous sommes allés visiter le Bosque Petrificado : le paysage y est lunaire et spectaculaire, incroyablement beau avec des strates de couleurs sur les montagnes ! On y voit des troncs et souches d’arbres pétrifiés (fossilisés en fait). Sans les toucher, on croit vraiment qu’ils sont encore en bois c’est vraiment surprenant.
 

 

IMGP9336

 

9 septembre 2012 Sarmiento +bosque petrificado2

IMGP9469

IMGP9280'

 

9 septembre 2012 Sarmiento +bosque petrificado

 

9 septembre 2012 Sarmiento +bosque petrificado1

 

 

Nous avons aussi visité le parc des dinosaures pour faire plaisir aux enfants : les dinosaures qui vivaient ici à l’ère du crétacée y sont reconstitués à partir des nombreux ossements retrouvés et morceaux de peau fossilisés.

 

IMGP9475

 

 

En continuant la route en direction du Sud, nous avons fait une halte à Comodoro Rivadavia, ville assez importante afin d'y réaliser quelques achats nécessaires et de disposer, au camping(tout près, dans le pueblo Rada Tilly), du wifi pour régler quelques démarches administratives, notamment par rapport au CNED. Soit dit en passant, c'est bien la galère avec le CNED: en dehors de la masse de cahiers et manuels qu'il a fallu emporter et caser dans le camping-car, il faudrait, selon leur méthode, un ordinateur dernier cri avec connexion internet en permanence + scanner + imprimante......n'oublions pas que Lou est juste en CE1. Un conseil pour les futurs voyageurs, ne passez pas par le CNED pour l'instruction de vos enfants en voyage, ce n'est pas du tout adapté à un voyage comme le notre.

 

Notre pause ici a permis d'être tranquilles pour fêter les 4 ans de Noah. On avait décoré le camping-car avec plein de ballons avant qu'il se lève, il a été gâté. Il a pu voir du monde par skype. Il était très content. On avait installé une pinata (un gros ballon en l'occurence) pleine de bonbons à un arbre et les enfants se sont régalés d'essayer de l'éclater avec des batons et de récolter tous les bonbons!

 

anniv-NOAH.jpg

 

Nous avons eu, en plus, la chance qu'une classe de petits enfants de 3 ans, passe dans notre camping pour faire une sortie scolaire. Dans leurs uniformes rouge et vert, ils étaient trop mignons! Ils ont chanté tous ensemble un "feliz cumpleano" à Noah qui était tout intimidé! Mais rapidement, la glace s'est rompue grâce à un grand saladier de bonbons qui notre grand garçon a promené au milieu des enfants pour proposer des sucreries aux uns et aux autres....il était particulièrement fier!!!

 

Nous avons fait visiter Valentin à tout le monde et les maîtresses, comme les enfants, étaient ravis. Nous avons pu discuter un moment, encore une belle rencontre! Les photos ne sont pas les plus jolies mais il a fallu veiller à ce qu'on ne voit pas les visages des petits chaperons rouges......

 

anniv noah + ecole

 

 

  En fin de journée nous avons fait la connaissance de Raoul et Marisa, un couple d'argentins qui vend des matés et couteaux de gauchos traditionnels haut de gamme dans toute l' Argentine. Ils voyagent et vivent dans une toute petite caravane et aillient ainsi travail et plaisir. Nous avons acheté 2 jolis couteaux et ils nous ont offert plusieurs petits cadeaux.

Nous avons passé une très bonne soirée en leurs compagnie autour d'une parilla bien sûr.

 

IMGP9675.JPG

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 00:00

Pour commencer, voici notre trajet complété depuis notre arrivée sur le continent.

 

CARTE TRAJET POUR BLOG

 

En repartant du parc Lihue Cale, nous avons roulé toute une journée pour rejoindre la côte. Nous avons eu à affronter notre première route bien pourrie : 1,5m de large, goudronnée mais avec des nids de poules absolument partout. 40km de tension, d’attention et de soubresauts continus.  Pas de photo, on était trop concentrés, on n’y a même pas pensé !


Nous avons ensuite passé 3 jours dans le coin de San Antonio Oeste/San Antonio Este/las Grutas. Nous y avions trouvé un camping fort agréable et pas cher (7€/jour ) où on a élu domicile. Eau chaude et sanitaires propres et chauffés, quincho chauffé (pièce avec tables, chaises, TV, éviers avec eau chaude, gazinière etc…) et wifi. Leur site : www.issn.gov.ar


Nous n’y avons pas vraiment vu les baleines (quelques-unes mais de loin) ou autres mammifères marins annoncés. Cependant ce coin est éclairé d’une luminosité particulière, les gens ont été très sympas et nous avons vu de très beaux paysages.

 

montage soir plage


IMGP7763


lagune recadrée

 

montage paysage las grutas


Nous nous sommes baladés sur une plage sans sable, une épaisse couche de coquillages en constitue le sol. Les enfants (et les adultes aussi) se sont régalés à trouver des trésors de toute sorte.


montage plage coquillages
Nous avons fêté l’anniversaire de Nico dans un resto local conseillé par les autochtones, on s’est régalés. Puis on a planté quelques bougies dans un gâteau au yaourt maison.
 

anniv nico

 

 

Comme dans la plupart des villages que nous avons traversés, la route principale est goudronnée et plutôt bonne et toutes les autres sont des pistes de terre.

 

montage routes las grutas

 
Dans ce village, nous avons cherché à acheter notre seconde bouteille de gaz. Les petits revendeurs du village ne font qu’échanger ou remplir les bouteilles mais ne les vendent pas. Nous avons été orientés vers « leboncoin » local, c'est-à-dire la radio alternative du village où nous avons passé une annonce pour voir si un particulier ne nous en vendrait pas une. Quelques minutes après l’annonce, nous avions un contact mais cela n’a pas pu se concrétiser car le gars nous a confondus avec un porte-monnaie ambulant quand il nous a vus arriver avec Valentin. Nous avons dû retourner voir le petit revendeur sympathique qui, après d’âpres négociations grâce au maniement exceptionnel de la langue espagnole par Fannie, a finalement accepté de nous en vendre une à un prix correct.
Nous gardons un très bon souvenir de notre séjour ici. 

 

Le vendredi 31 août, nous sommes arrivés dans la mythique péninsule de Valdes. Réserve de faune reconnue patrimoine mondial par l’Unesco. Beaucoup d’émotion de réaliser que c’est notre tour de découvrir ce bel endroit après avoir parcouru tant de blogs où il en était question. Nous avons rencontré ici plusieurs personnes : des gens du coin, des voyageurs, un français, super courageux qui fait l’Argentine (au moins) à vélo…..des invitations, du bonheur.
 


Nous avons bivouaqué dans des endroits incroyables, de toute beauté, isolés à souhait. Nous avons dormi au son des baleines pendant 5 jours. Elles étaient là, tout près à quelques mètres de nous, du bonheur à l’état pur.
 

 

IMGP8034'

 

R28

 

IMGP8880'

 

 

MONTAGE SAUT BALEINE

 

Nous avons, en bons touristes, pris un petit bateau qui nous a conduits dans la baie où nous avons pu observer les baleines de très près (2 ou 3 mètre) pendant 1h30, des mamans avec leur bébé. Les mammifères n’ont pas la tête à laquelle on s’attendait, ils ressemblent à des rochers et sont couverts de coquillages. Ils soufflent juste à côté de nous, les enfants sont ébahis, sautent et hurlent de joie. 100% émotion pour toute la famille.

 

baleine bateau

 

mntage baleines

 

Nous avons fait le tour de la péninsule : 150km de piste et de superbes paysages. 
 

 

IMGP7969'

R20

 

R24

 

 

Nous avons ensuite repris la route en direction du sud......on vous raconte ça dans notre prochaine mise à jour!

 

 

 

 


Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 02:37

Merci à tous pour vos gentils petits commentaires

ou messages qui nous font très plaisir !


Voici une carte de l’Argentine pour vous faire une idée de la distance parcourue depuis que nous avons débarqué (2867km) et de l’endroit où nous sommes.

 

CARTE-JUSQU-A-LIHUE-CALEL.gif


Les enfants sont calmes le plus souvent quand nous roulons, il faut dire qu’ils sont autorisés à aller jouer dans leur « chambre » quand ils en ont envie ou à tout un tas d’activités (dessins animés, coloriage/dessins/découpage, regarder des livres, puzzles, pâte à modeler etc…). Pourtant nous roulons souvent plusieurs heures. La vie dans le camping-car suit son cours aussi bien que lorsque nous étions en France.

 

montage-enfants.jpg


Côté énergie, nous sommes très contents de l’installation électrique faite par Nico. Les batteries sont efficaces, nous pouvons laisser allumer les lumières et recharger autant que nous voulons nos appareils (téléphone, ordi, appareil photos etc…).


Pour le linge, nous trouvons des lavenderia dans les villages : nous laissons notre linge sale et passons le récupérer le lendemain, propre, séché et plié et surtout parfumé !! Nous avons essayé 2 fois le bidon étanche :   nickel mais pour des lavages d'appoint et c'est mieux quand y a l'eau chaude pour le rinçage, sinon, les doigts tombent....


Pour les douches, nous nous douchons quelques fois dans le camping-car ce qui est le plus agréable mais c’est parfois au camping où l’eau n’est pas toujours chaude et où les sanitaires sont souvent dans un état déplorable.


Pour les bivouacs, nous dormons sur les places de villages, en bord de plage, dans des stations services, dans les campements libres des parcs nationaux et nous avons dormi 4 fois dans des campings dont on ne garde pas un souvenir impérissable !! Nous essayons toujours de stationner le soir dans des endroits où il est possible de capter un wifi libre ou sécurisé dont on peut avoir le code. C’est, pour l’instant, beaucoup plus facile que ce que nous pensions : nous avons internet 3 ou 4 fois par semaine.


Quand nous nous arrêtons pour la nuit, des personnes nous abordent fréquemment pour nous demander d’où nous sommes et ce que nous faisons. Cela provoque des rencontres sympatiques et serviables toujours clôturées par des conseils, des numéros de téléphone ou adresses mail (au cas où nous aurions besoin) ou même des petits cadeaux (miel artisanal, gateau etc…)


Nous avons débarqué depuis presque 20 jours et il nous semble déjà que ça fait longtemps. Nous n’avons eu aucun mal à nous adapter à la vie en camping-car. Nous réalisons bien que nous sommes enfin dans l’aventure tant attendue et nous la savourons à chaque instant même si certains moments sont teintés de nostalgie : nous pensons beaucoup à nos amis et à nos familles et sommes très contents quand on a des nouvelles par mail ou par skype (les adultes comme les enfants).


Concernant notre parcours. En partant de Mar Chiquita, nous avons été visiter le parc de la Sierra Ventana : le parc provincial Ernest Tornquist. En se rapprochant, le paysage de la pampa a momentanément laissé place à un paysage de montagne pelée, fort agréable car nous sortant de la monotonie des lignes droites et plaines à perte de vue.

 

montage-paysage-tornquist.jpg

 

IMGP6967.JPG

 

Nous avons fait une randonnée assez difficile, les enfants ont été supers et ont très bien marché (Noah a été porté seulement un quart d’heure sur les 3h).

 

montage-nous-tornquist.jpg 

 

Le soleil a montré le bout de son nez ce qui nous a permis de profiter pleinement du beau paysage.

 

montage-paysage-balade.jpg

 

Nous avons également vu des chevaux sauvages ainsi que notre premier guanaco (de la famille des lamas).

 

montage-guanaco.jpg

 

En repartant de là, nous avons été au parc Luro à 35 km au sud de Santa Rosa. Nous y sommes restés 2 jours (23 et 24 août). Pratiquement les seuls dans le parc, nous avons parcouru les sentiers balisés au milieu des arbres complètement dénudés étant donné la saison. Nous avons pu observer plein d’oiseaux, des biches et cerfs, des nandous, des perdrix, un lièvre et un renard gris de la pampa. Nous n’avons pas vu les pumas mais avons croisé une de leur victime : une biche fraichement tuée et qui avait commencé à être dévorée. Le personnel est sympatique et le paysage superbe, nous avons passé 2 jours très agréables en pleine nature sauvage sans quasiment croiser personne.

 

lou-nico.jpg

 

MONTAGE-PAYSAGE-LURO.jpg

oiseaux-luro.jpg

vola-ailes-rousses-2.jpg

nandous.jpg

 

MONTAHE-CIERVOS-LURO.jpg

 

Nous avons ensuite mis les voiles vers le parc Lihue Calel à 200km de là, plus encore dans les terres, à 30km du premier village, donc au milieu de rien !

 

montage-paysage-lihue-calel.jpg

 

Nous y sommes restés 3 jours (25/26 et 27 août). Il y a un campement à l’intérieur du parc où l’on peut rester et, vu le paysage, nous ne sommes pas privés. Nous étions entourés de montagnes assez basses formées d’énormes rochers rouges aux reflets dorés. Les photos ne permettent vraiment pas de se rendre compte. Nous y avons fait plusieurs balades dont une de 5 heures (8km).

 

IMGP7520.JPG

 

montage-parc-lihue-calel.jpg

 

Nous avons pu observer des guanacos à de multiples reprises et chaque matin, nous avons été approchés de près par un très joli renard gris de la pampa….trop mignon.

 

MONTAGE-GUANACO-LIHUE-CALEL.jpg

 

MONTAGE-ZORRO.jpg

 

Désormais, il fait bien froid même si le soleil est bel est bien avec nous en ce moment. Le soir, nous devons allumer un peu le chauffage, dehors la nuit, il fait entre 3 et 5°.

 

Après Lihue calel, nous avons pris la direction des baleines mais ça.....c'est une autre histoire!!

 

 


Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 04:06

Pour notre première nuit, nous avons dû rester à Montevideo car nous sommes sortis tard de la douane et ne souhaitions pas chercher un emplacement à la nuit tombée pour dormir.


 IMGP6301.JPG

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Le lendemain, nous avons cherché à nous procurer du gaz mais malgré nos rencontres serviables et sympatiques, impossible d’avoir du gaz en Uruguay car leurs bouteilles ne rentrent pas dans le logement prévu de notre véhicule. Pas de gaz = pas de chauffage, pas de frigo (ou presque), pas d’eau chaude et pas de gazinière… Il fait beau mais pas chaud : entre 8 et 15°, il faut rappeler que nous sommes en plein hiver ici. Comme il s’agit de ne pas décourager les enfants dès le départ, nous décidons de ne pas rester trop longtemps en Uruguay pour rejoindre l’Argentine dont on sait que les bouteilles conviennent.

 

Toutefois, nous allons voir Punta del Este à une 100aine de km à l’est de Montevideo, donc toujours en Uruguay, car nous savons, par nos rencontres, que des baleines y ont été vues il y a quelques jours. Une fois sur place, cette ville balnéaire ne nous enchante guère et ressemble aux villes côtières huppées de la France. Le mauvais temps qui s’est installé ne nous aide pas à apprécier le coin. En plus, les baleines sont reparties.


Nous allons au port où nous savons qu’il y a des lions de mers et effectivement nous pouvons les observer de très près puisqu’un pêcheur trie son poissons et jette ses restes à l’eau ce qui attire toute une colonie de ces animaux. Ils sont une 10aines, de tailles et de couleurs différentes et sont dans leur milieu naturel. Nous les voyons très bien ce qui nous ravit, autant les adultes que les enfants.

 

MONTAGE-LIONS-DE-MER.jpgcliquez sur la photo pour l'agrandir

 

En repartant nous sommes abordés par un couple de français. Ils viennent de Castres et avaient une maison secondaire à Coursan (à 5km de chez nous !!!) et sont venus s’installer à Punta del Este à la retraite. Nous avons pu profiter de leur hospitalité pour un repas partagé, un accès à internet qui nous a permis de mettre notre blog à jour pour les premières nouvelles à notre descente du cargo, des conseils etc…

 

MONTAGE CLAUDE

cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

A Punta del Este, nous avons également vu "los dedos" qui ne sont pas du tout comme nous avions imaginé.

 

IMGP6477.JPGCliquez sur la photo pour l'agrandir

 

La vie en Uruguay est pratiquement aussi chère qu’en France. La campagne que nous traversons ressemble beaucoup à notre pays (plaines, troupeaux de vaches etc…) sauf que les routes sont de grandes lignes droites...

 

MONTAGE-CAMPAGNE.jpgCliquez sur la photo pour l'agrandir

 

...mais les villages eux, sont bien différents. Les maisons sont souvent faites de briques et de brock (tôles, planches, quelques briques etc…). Nous y avons trouvé des gens très sympatiques, serviables et curieux de notre aventure.


Après 4 jours en Uruguay nous avons passé la frontière Argentine sans difficulté. Nous avons rapidement pu nous procurer du gaz et sommes donc désormais équipés pour attaquer la descente vers le Sud du pays. Par contre, pour pouvoir être joignables, nous avons dû faire l’achat d’un nouveau téléphone, le nôtre ne pouvant fonctionner sur le réseau argentin (problèmes de tribande et quadribande….) alors qu’il a fonctionné en Uruguay où nous avons simplement eu à acheter une carte sim pour l’équivalent de 4€ .


 Nous avons souhaité visité la jolie ville de San Antonio de Areco, ville des gauchos mais le mauvais temps et des inondations ne nous ont pas permis de faire tout ce qu’on aurait voulu.

 

MONTAGE-SAN-ANTONIO-DE-ARECO.jpg

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

MONTAGE-PLUIE.jpgCliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Ces inondations et ce mauvais temps concernent d’ailleurs toutes la région et nous poursuivent depuis le début malgré les centaines de km que nous parcourons tous les jours.

 

Après San Antonio de Areco, nous faisons halte à Chascomus en direction du sud. Cet endroit doit être agréable quand il fait beau mais nous n’avons pas l’occasion d’en profiter à cause de la pluie incessante et des inondations. Nous repartons dès le lendemain.


Nous passons la nuit suivante à Mar del plata, une grande ville, station balnéaire, à nouveau sous la pluie. Les seuls points positifs de cette halte : la réserve naturelle de lions de mer car nous avons pû approcher les bestioles de très près et le wifi de très bonne qualité sur le parking du restaurant sur lequel nous avons dormi.

 

MONTAGE-MAR-DEL-PLATA.jpg

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

N’ayant pas envie de visiter cette agglomération d’autant plus qu’il pleut toujours, nous mettons le cap vers Mar Chiquita, à 40km de là.

 

IMGP6654.JPG

 

La mini station balnéaire de Mar chiquita accueille une lagune classée réserve de la biosphère par l’unesco. En arrivant, nous ne sommes pas déçus et sortons faire un tour malgré la pluie, l’endroit est très agréable, en pleine nature.

 

  montage-mar-chiquita.jpgCliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Nous y avons passé 2 jours et 2 nuits, au calme, avec du soleil (enfin!!) et de belles balades.

 

montage-enfants-mar-chiquita.jpgCliquez sur la photo pour l'agrandir


Nous avons vu et écouté de nombreux oiseaux que nous ne connaissions pas ou n'avons pas souvent l'occasion de croiser.

 

montage-chouette.jpgCliquez sur l'image pour l'agrandir

montage-flamans.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

montage-houpette.jpgCliquez sur l'image pour l'agrandir

montage-petit-oiseau.jpgCliquez sur l'image pour l'agrandir

montage-rapace.jpg

 

file-d-oiseaux.jpg

 

Nous avons également pu approcher à nouveau un lion de mer mais celui-ci, échoué sur la plage, était blessé et mal en point.

 

montage-lions-de-mer.jpg

 

Entre chaque étape, Nicolas assure la conduite et avale les km au milieu de la pampa (des plaines à perte de vue), Fannie passe un peu de temps à l’arrière avec les enfants (école ou activités) et un peu de temps à l’avant pour du co-pilotage dans les villes ou écrire le texte du blog et du journal de bord.

 

Pour ce que nous avons vu de l’Argentine à ce jour, des chiens errants mais pas désagréables, se baladent dans les rues des villages, les routes sont bonnes et droites à perte de vue, de belles voitures côtoient les gens en calèches qui fouillent dans les poubelles et des bidons villes entourent souvent les villes importantes.

Le coût de la vie est le même qu’en France.

Ces premiers  jours dans ce pays ont permis à Nicolas de répondre à une de ses questions existentielles : où sont passées le Renaults 12, fiat uno et autres Renaults 18…. : elles sont en Argentine et elles roulent ! Il y a même des voitures des années 60. 

 

A bientôt pour la suite!

 

 


Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:51

Le Brésil devrait être le dernier pays que nous visiterons avant de revenir en Argentine pour le retour! Nous serons plus attentifs que jamais à vous informer de notre périple à travers nos récits et photos.

 

 

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Brésil
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:50

Pour l'instant, rien à dire ici sur ce beau pays puisque nous n'y sommes pas encore arrivés! Dès que nous aurons les pieds sur le territoire bolivien, comptez sur nous pour vous tenir au courant de notre aventure par des récits et photos sur ce blog.

 

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Bolivie
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:48

En mars 2013 nous devrions être en Equateur!
Nous publierons alors des articles et photos, sur cette page, concernant notre aventure dans ce fantastique pays!

Retrouvez-vous nous ici à ce moment là!

 

 

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Equateur
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:44

Nous serons au Perou aux alentours de février 2013. Vous pourrez alors vous régalez de nos récits et photos de ce pays que nous mettrons ici, sur notre blog que nous tiendrons régulièrement à jour!

Alors à très vite!

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Pérou
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:30

Nous sommes pour l'instant en Argentine, nous serons au Chili aux environs du mois de novembre 2012. Nous vous invitons à consulter à nouveau cette page à partir de cette période, où nous pourrons régulièrement la mettre à jour en publiant des récits agrémentés de photos!

A très vite!

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Chili
commenter cet article