Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 02:12

san francisco

CARTE-san francisco cunuguachay

 

Nous sommes arrivés en Equateur le 18 février par un petite frontière, sans encombre. Nous avons fait halte une soirée à Loja, au sud du pays, afin de trouver une assurance pour Valentin car celle qui nous couvrait jusque là ne prenait pas en compte l'Equateur. Nous avons ensuite poussé jusqu'à Cuenca où nos amis Chritine et Jean-marc nous avaient vivement conseillé de nous arrêter. Par ailleurs, ils nous avaient donné les coordonnées de la famille Baculima qu'ils avaient rencontrée là-bas. En arrivant en ville, nous sommes allés directement au mirador de Turi qui permet d'avoir une belle vue de la ville depuis les hauteurs d'une colline. C'est non loin de là que vit la famille Baculima : Jessenia, Rodrigo, chantelle, keneth et Richard. Nous avons très vite rencontré cette famille, et avons de suite accroché, les adultes aussi bien que les enfants. Nous avons pu garer le camping-car en toute sécurité dans leur jardin. Ils nous avaient préparé une chambre avec salle de bain privée et ont beaucoup insisté pour que nous nous installions comme chez nous, ce que nous avons fait.

 

Les enfants ont pas mal joué ensemble ce qui a permis à Lou d'améliorer encore son espagnol. Nous avons eu la chance de faire un tour dans leur parc où ils ont de nombreux animaux.

 

Cuenca chez les Baculima
Rodrigo et Jessy ont été adorables pendant notre séjour qui s'est prolongé plus que prévu (presque une semaine), allant de bons moments en bons moments. Ils nous ont conduits partout où nous avions besoin d'aller et nous avons ainsi pu régler mille petites choses qu'on laissait en suspend sans jamais vraiment s'en occuper. Jessy nous a fait gouter une multitude de nouvelles choses : des jus de fruits, des bons petits plats etc.... Nous sommes allés aux thermes à banos, Nico est allé jouer au volley et au pocker avec Rodrigo et Fannie et Jessy ont passé de longues soirées à bavarder jusqu'à tomber de sommeil.

Nous avons également visité la superbe ville de Cuenca avec, entre autre, sa cathédrale aux 3 clochers de céramique bleue.

 

cuenca

 

Nous avons partagé tant de belles choses que nous pensons à peut-être modifier notre parcours pour repasser les voir avant de quitter le pays. Nous les remercions pour leur accueil si chaleureux, pour tous les services qu'ils nous ont rendus et pour cette nouvelle amitié.

 

famille baculima

En quittant nos nouveaux amis, nous avons pris la direction de Riobamba. La ville est agréable mais n'est pas exceptionnelle. Nous y sommes restés 2 jours à cause d'un double problème : mécanique et carte bancaire.

 

Riobamba

La façade de l'église est de toute beauté et les gens y sont sympathiques, très souriants.


Notre étape suivante nous a rapprochés un peu plus du volcan Chimborazo qui culmine à 6310m d'altitude. Nous sommes allés dans un petit village  de campagne/montagne, à 20km de Riobamba. Dès notre arrivée à san Francisco de Cunuguachay, nous nous sommes sentis particulièrement bien. Sur la route, les gens dans les champs nous adressaient de grands bonjours de la main accompagnés de jolis sourires bien larges. A notre arrivée, Valentin a de suite attiré la curiosité des gens de la communauté qui sont tous montés visiter. Nous nous sommes installés dans cette campagne, entourés de vaches, de chiens, de cochons, de lamas et de moutons.

 

Nous étions installés à Quilla Pacari, centre de tourisme communautaire. Ici, une choza (maison traditionnelle en adobe) permet d'héberger des touristes et une autre est en construction. Nous avons très rapidement eu envie de constribuer, même de façon infime, à ce projet. Nous avons donc passé une matinée à charrier des pierres, à creuser la terre et promener des brouettes tout en discutant avec les indigènes (gens natifs de la région, le mot "indigène" peut choquer mais c'est bien le terme qu'ils emploient et à juste titre puisqu'ils sont effectivement originaires du village ou de ses allentours).

 

San Francisco de Cunuguachay travaux

 

Nous les avons également aidés à réorganiser et optimiser leur coin bibliothèque et infos touristiques et Fannie a pris des photos des gens de la communauté dans l'optique de l'impression de nouvelles cartes postales qui seront vendues au profit de la communauuté. En voici quelques unes :

 

san francisco de cunuguachay portraits

 

Chaque soir, nous assistions au défilé des campesinos qui revenaient du champs avec leurs bêtes qu'ils avaient amenées paitre toute la journée. Un vrai spectacle, tout en couleurs et en sourires, fort agréable!

 

San francisco de Cunuguachay

 

Nous avons également eu la chance de pouvoir assister à un atelier de tissage organisé par Didier, un français en mission de volontariat dans une communauté voisine : Jatari. Nous y avons été bien accueillis et nous nous sommes régalés.       

 

San Francisco de Cunuguachay atelier tissage

 

Les enfants y ont vite trouvé leur place : Noah à jouer avec les petits garçons et Lou à se faire expliquer la technique du tissage par des petites filles. Un vrai régal pour nous, de voir évoluer nos petits bouts dans ce cadre!

 

noah + petit garçon indigenelou-tissage.jpg

 

Ce climat relationnel agréable et accueillant nous a donné envie, comme à Cuenca, de rester plus longtemps que prévu et nous y avons passé presqu'une semaine. Nous nous rendons compte que nous arrivons à un stade du voyage où nous avons besoin de nous poser plus souvent plus longtemps. Nous sommes sous le charme de l'Equateur et avons bien l'intention d'en profiter un max. Celà suppose de faire des choix et puisque nous avons vraiment envie de faire les escargots dans ce pays, nous devons renoncer à la Colombie, en étant bien conscients de louper quelque chose. Donc, c'est décidé, le point le plus au nord de notre périple sera le Nord de l'Equateur. Une fois là-haut, nous entamerons notre chemin du retour, en redescendant et en traversant le continent d'Ouest en Est pour atteindre la côte atlantique et pouvoir rapatrier notre camping-car par cargo.

 

Du coup, nous avons fait plein d'activités depuis ce petit village. Nous avons fait une balade guidée qui durait plusieurs heures. Nous étions accompagnés d'une dame de la communauté, Flor, et d'un lama. Flor nous a raconté un conte traditionnel en se basant sur des peintures réalisées sur de gros rochers tout au long de la balade. Elle nous a aussi parlé des plantes de la région et de leurs utilisations, des coutumes etc.... Nous avons profité de sa compagnie et de sa science une grande partie de la journée.

 

San Francisco de Cunuguachay + balde des lamas

 

Nous sommes également partis en randonnée dans la montagne avec un lama sellé pour porter les enfants en cas de fatigue. Nous avons un peu galéré car le chemin montait à l'aller (et descendait au retour) de façon assez abrupte, dans de la terre et/ou de la boue. Nous avons eu la pluie une bonne partie de la ballade.

 

Balade sans francisco cunuguachay avec lama sellé

 

Enfin, nous avons également pu intervenir dans une école d'une communauté voisine. Nous avons beaucoup appris des petits élèves équatoriens qui se sont avérés interessés et curieux tout comme le personnel enseignant. Nous y avons été très bien accueillis et avons passé quelques heures agréables et instructives. Nous espérons qu'ils ont apprécié notre intervention autant que nous avons apprécié la visite!

 

Visite ecole equateur

 

En repartant nous avions tout de même un petit regret : ne pas avoir vu le volcan Chimborazo. En effet, nous avons eu mauvais temps toute la semaine et si nous n'avions pas su qu'il y avait un volcan, nous ne l'aurions pas deviné tellement celui-ci était caché par les nuages. Nous n'avons même pas une photo à vous montrer!

Nous avons ensuite mis le cap à l'Est en direction de l'Amazonie. Nous avons fait une halte à Banos, le 4 mars. Cette petite ville est aux portes de l'Amazonie. On y est déjà entourés de montagnes à la végétation luxuriante dont le sommet est souvent caché dans la brume mobile.


Nous vous raconterons notre petite escapade en Amazonie dans notre prochaine mise à jour.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans Equateur
commenter cet article

commentaires

odile barthelemy 06/05/2013 21:46

ce soir , j'étais nostalgique de l'equateur alors j'ai récupéré en route valentin et ses joyeux passagers ...Merci pour les photos( j'ai perdu toutes les miennes,disparues de la carte mémoire );
actuellement , je suis en train de réflechir :j'y retourne maintenant ou j'attends un peu ????Et vous la route est toujours bonne ? comment vont les enfants ? ils doivent parler un
espagnol....fenomenal!!!!Hasta luego!

camping car accessoire 23/04/2013 14:07

Vos photos sont incroyables, félicitations !!

aline 10/03/2013 17:20

votre coup de coeur pour L'Equateur est palpable au détour de chacun de vos commentaires , vous semblez avoir trouver votre deuxiéme patrie , c'est un plaisir de vous lire et de voir les trés
belles photos faites par Fannie , chapeau l'artiste !! toujours aussi heureuse de vous suivre , gros bisous à vous quatre .

Carole & Beto 10/03/2013 14:50

Erreur de frappe de l'adresse mail. betocarole@yahoo.fr
A très bientôt.

Carole & Beto 10/03/2013 14:47

Bonjour,
Famille franco-équatorienne passionnée de voyages et installée en banlieue de Quito depuis plus de 10 ans, nous vous attendons les bras ouverts chez nous. Disponibles (sommes gérants d'une agence
de voyage, période plutôt creuse en ce moment), avons de la place pour parking + logement (petite maison d'amis dans la propriété), nous serions ravis de faire votre connaissance et partager
plusieurs jours ensemble. Avons 3 enfants, 3, 7 et 9 ans... A très bientôt alors ! Carole & Beto