Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 10:08
  CARTE-salta---.gif   salta.jpg

 

Une fois sur les sommets de la cordillère, nous avons passé 2 nuits dans le parc provincial Aconcagua. A 3000m d’altitude, il se situe au cœur de superbes paysages. Il y a plein de couleurs et de nuances différentes : du vert, du noir, du bordeaux, de l’ocre et les photos ne permettent pas de vraiment vous montrer cette palette. En toile de fond, le volcan Aconcagua qui culmine à près de 7000m avec, bien sûr, un chapeau de neige. Il n’a pas autant la tête d’un volcan que ceux que nous avons vus dans les régions des lacs argentine et chilienne mais les montagnes qui l’entourent ainsi que sa hauteur forcent l’admiration. Ici, nous avons retrouvé des températures bien fraiches : 5° la nuit dans le camping-car.
 

23 11 2012 Aconcagua'

 

Nous y avons fait une petite randonnée d’1h30 pour parcourir une faible distance car l’altitude avait un peu écrasé les forces de toute la famille. Il faut dire, qu’en bons novices, nous étions passés la veille, du niveau de l’océan le matin à 3000m d’altitude le soir.
 

23 11 2012 Aconcagua2

 

En reprenant la route, nous sommes passés à Puente del inca, creusé naturellement dans la roche et au pied duquel avaient été construits, il y a bien longtemps, des thermes. C’est joli mais ça ne vaut pas un détour, c’était bien qu’il se soit trouvé sur notre chemin. 

 

puente del inca

 

Nous avons encore roulé au cœur de la cordillère quelques dizaines de kilomètres dans de superbes paysages.
 

cordillère après aconcagua

 

Nous avons fait une pause à Uspallata, un joli petit village tout vert au milieu de montagnes minérales. Il donne l’impression d’être une oasis. 

 

IMGP4845'

 

Après avoir fini de traverser la cordillère, nous  avons passé 2 jours à Potrerillos. Nous y avons rencontré Julietta et Fernando avec qui nous avons partagé d’agréables moments. Ils nous ont également donné pas mal de conseils sur les sites intéressants à voir dans la suite de notre parcours, plus au nord du pays.
 

26 11 12 (2)'

 

A partir de là, le cadre de notre périple a complètement changé et nous avons même eu l’impression de changer de pays. Les paysages étaient secs et désertiques et….il faisait très chaud ! 

 

28 11 12 (5)'

 

Nous souhaitions visiter le parc provincial Ishigualasto (appelé aussi vallée de la lune comme de nombreux autres endroits en amérique du sud). Ce site est classé au patrimoine mondial de l’humanité. Nous y tombions un soir de pleine lune et, à cette occasion, les guardaparques proposent des visites de nuit mais nous avons eu la malchance d’avoir de gros nuages qui ont caché la lune pratiquement tout le long ce qui a carrément gâché notre visite !

 

Ishigualasto

 

L’étape suivante a été le Parc National Talampaya, également classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Pour nous rendre sur le site de la visite, nous étions contraints de prendre notre véhicule et rapidement, nous avons senti que Valentin était un peu lourd pour passer sans encombre la piste sablonneuse. Cependant, devant l’assurance du guide qui nous accompagnait, nous avons tenté de passer mais nous avions bien évalué la situation au départ : nous nous sommes lamentablement ensablés.
 

talampaya embourbés

 

Après une rapide intervention du guardaparque avec son 4X4, nous avons dû modifier notre circuit et au final, c’est une plus belle visite que celle qui était prévue que nous a organisée le guide : nous avons couplé le Canion de Talampaya et la Quebrada de Don Eduardo, les 2 sites phares du parc. Nous avons marché 10km dans du sable rouge, au milieu de formations rocheuses pourpres, superbes et vertigineuses.

 

30 11 12 (4)'

Talampaya quebrada de don edourado

30 11 12 (88)'

Talampaya canion

 

Cette visite nous a donné l’occasion de voir de nombreux animaux : des lièvres de patagonie, un nandou avec ses petits, un renard, un tatou etc….
  

animaux talampaya 2

animaux talampaya 1

 

En poursuivant notre chemin, nous sommes passés par la Cuesta de Miranda, une piste qui serpente dans la montagne au milieu de roches toujours rouges et des cactus énormes. 

 

cuesta de miranda

 

Nous avons fait une halte d’une nuit à Chilecito, un gros bourg sans charme où nous avons passé une des pires nuits jusqu’à maintenant à cause du bruit des argentins qui faisaient la fête. Cependant, nous sommes montés au point panoramique en haut duquel trône une énorme statue du Christ et à partir duquel on bénéficie d’une très belle vue sur les environs.
 

1er 12 12 (100)'

 

L’étape suivante, à Londres, nous a donné accès à nos premières ruines incas du voyage: les ruines d'El Shinkal . Si quelques bâtiments ont été restaurés, il reste beaucoup de fondations des constructions. Ce n’est pas tant les ruines que les paysages et l’atmosphère qui se dégage du lieu qui sont émouvants. 

 

ruines Incas El shincal à Londres

 

Nous devions ensuite nous rendre chez le père de Fabiana dans la région de Tucuman. Rappelez-vous, nous avions rencontré Fabiana à El Calafate, au sud du pays (voir l’article que nous avions alors publié ICI). Pour atteindre Villa Quinteros, nous avons parcouru 240km de piste en une journée,  20km/h la plupart du temps. D’abord une piste plate et droite mais longue et mauvaise car truffée de tôle ondulée. Ensuite, Nous avons dû franchir la montagne Aconquija.
Une première ascension d’une 20aine de kilomètres de piste dans un paysage aride au possible, du minéral et des cactus sous un soleil de plomb. La route serpentait dans la montagne (on la voit sur la photo), bien sûr, un paysage superbe mais pratiquement aucune rambarde tout le long du trajet.
 

 

03 12 12 (13)

 

Puis une petite vallée avec une autre ascension d’une 20aine de kilomètres de piste dans une paysage humide, au milieu d’une végétation abondante. Un contraste impressionnant à quelques dizaines de kilomètres de distance. A nouveau, un paysage superbe mais pratiquement aucune rambarde de sécurité. La piste était boueuse et dans certains virages en épingle dans la descente où il n’y a pas de parapet, les nerfs de Fannie ont été mis à rude épreuve.
 

aconquija

 

Bref, un trajet éprouvant qui a duré toute la journée, dont Valentin a encore souffert et qui a nécessité une grande concentration de Nicolas. Beaucoup avaient voulu nous décourager de faire cette route. Nous sommes vraiment contents de l’avoir parcourue car nous avons beaucoup aimé les paysages mais nous reconnaissons que c’est la plus dangereuse que nous ayons prise jusqu’à maintenant : l’aventure pour de bon !
 A la nuit, nous avons été accueillis à bras ouverts par Jesus (le père de Fabiana), sa compagne Estefania et leur petite Marisol de 4 ans. Nous nous sommes posés 2 nuits dans leur jardin. Jesus nous a fait visiter sa fabrique de briques en adobe, nous nous sommes régalés ! 

 

fabrique de ladrillos de jesus

 

Merci à Jesus, Estefania et Marisol pour leur accueil chaleureux !
 

blog-jesus.jpg

 

En repartant de chez nos nouveaux amis, nous devions visiter les vallées calchaquies ainsi que les nombreux petits villages dont elles regorgent ainsi que les ruines de Quilmes. Malheureusement, à cause d'éboulements de terrain, la route était complètement fermée. Nous avons donc dû laisser de côté cette partie du pays et continuer notre route au Nord pour arriver à Salta le jeudi 6 décembre.

 

Dans la prochaine mis à jour, on vous racontera notre pause dans cette grande ville et notre chemin jusqu'à la frontière chilienne.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by en-vie-dailleurs - dans URUGUAY-ARGENTINE
commenter cet article

commentaires

claudie 26/12/2012 17:13

Ns sommes chez Pascal et Magali, Christian et Arlette ont eu vos dernières nouvelles avant votre départ pour la Bolivie, Nous vous souhaitons un bon début d'année 2013 en espérant que tout
continuera d'aller bien pour vous.
On vous enmbrasse trés fort tous les 4, et ne vous gênez pas pour envoyer une carte, à Arlette, et aussi à Claudie.

Bonne Année,

Les Martinez

thierry 14/12/2012 17:41

Coucou les nomades !
Une guirlande et 2 ou 3 boules sur un cactus pour fêter noël ... les fêtes se préparent et nos pensées vous accompagnent ...
Bonnes fêtes à vous 4
Plein de belles choses ...
Des bisous
Thierry

emilie 10/12/2012 15:48

Oh la la quelle aventure cette route, et l'ensablement et tout ça ! vous avez du stresser ! Mais que de belles choses !Vous nous manquez ici on prépare Noel petit à Petit... Profitez bien énormes
poutous émilie